Mon Amie Gabrielle

« J’espère que je pourrai constater que j’ai fait les meilleurs choix possibles et que ce jour-là, je serai heureuse. »

COUVCORDELIA-ebook.jpgAuteur.e : Cordélia

Nombres de pages : 224

Année de publication : 2014

Maison d’édition : Autoédition

Genre : Contemporain

Langue d’origine : Français


Résumé

Salah et Gabrielle avaient 15 ans lorsqu’ils se sont rencontrés au lycée. Ils partageaient la même chambre d’internat. Les années passent, entraînant leur lot de problèmes, de déceptions et de joies. Tous deux ont beaucoup changé. Ils ont grandi.

Mon avis

C’est le premier roman en autoédition que je lis, et je ne regrette absolument pas. Je connais l’auteur.e, Cordélia, depuis un moment, notamment pour ses deux chaines youtube, Mx Cordélia (principalement des avis de livres, de manga, ect…) et Princ(ess)e – LGBT (plus axée sur les sujets LGBTQIA+) que je vous conseille franchement d’aller voir, elles sont géniales. Du coup, j’ai vraiment été heureuxe de voir que son roman était sorti, et je me suis jetæ dessus dès que j’ai reçu ma liseuse à Noël. Autant vous dire que je n’ai mis que deux-trois jours à le lire. C’est un roman à la fois très pédagogue, tout en étant touchant et humain.

Le style d’écriture est addictif, il est assez simple mais très agréable à lire. On entre tout de suite dans l’histoire et on n’en décroche pas.

L’histoire, quant à elle, est très bien menée. On suit la vie des personnages principaux, de leurs 17 ans à environ leurs 27 ans (avec quelques ellipses), sur deux points de vue différents : celui de Salah, dans des passages où il est le narrateur, et celui de Gabrielle, grâce à des morceaux de ses journaux intimes. On alterne donc deux perspectives, aussi intéressantes l’une que l’autre.

Les personnages sont avant tout humain.e.s, iels ont donc leurs défauts, leurs qualités, des choses dont iels ne sont pas très fier.e.s, mais ce serait un tort de les blâmer pour leurs actions, chacun.e fait des erreurs après tout. Je me suis vraiment attachæ à ces personnages, plus particulièrement à Gabrielle qui m’a énormément touchæ, mais aussi Salah qui, malgré ses maladresses très fréquentes et ses nombreux défauts, m’a vraiment plu. J’ai également beaucoup apprécié la relation qu’ils entretiennent, complexe mais belle.

Ce que j’ai aussi adoré dans ce roman, c’est que Cordélia aborde ici un thème que je n’ai pas beaucoup vu (ce que je regrette), la transidentité, avec beaucoup de pédagogie, sans pour autant perdre le lecteur et casser la narration, et beaucoup de réalisme. Les échanges entre Salah et Gabrielle à propos de la transidentité de cette dernière sont vraiment intéressants, avec Salah dans le rôle du mec cisgenre qui n’y connait pas grand chose sur la transidentité (ou du moins qui a pleins de clichés en tête), qui représente un peu les personnes cis non-renseigné.e.s sur ce sujet. Et puisqu’on est dans la représentation, l’un des personnages est bi, ce qui est assez rare pour que je le souligne, puisque beaucoup trop de gens affirment encore que la bisexualité n’existe pas, que ce n’est qu’une phase et d’autres bêtises dans ce genre.

D’habitude, je ne parle jamais de la couverture d’un livre, mais là je vais le faire car j’adore celle-ci et qu’elle a été dessinée par un illustrateur que j’aime d’amour, Mr Q, de qui je vous conseille d’aller voir le blog, il a un trait vraiment particulier et très beau. Il a aussi fait quelques illustrations présentes dans le livre et qui sont juste magnifiques.


En conclusion, j’ai adoré ce roman et je vous conseille vraiment de le lire, que vous soyez ou non renseigné.e.s sur les sujets LGBTQIA+, il pourrait vraiment aider certaines personnes qui se sentent mal, sont en quête d’identité ou qui veulent se renseigner, rien qu’au niveau des bases. Par contre, quelques TW, il est fait mention d’une relation abusive, pour les personnes ayant vécu cela, cela peut être dur à lire, du coup je préfère prévenir.

Vous pouvez télécharger l’ebook ici, à prix libre, mais n’hésitez pas à laisser un don à Cordélia si vous en avez les moyens, ça fait toujours plaisir. En tout cas, sachez que je lirai à nouveau sans aucun doute Cordélia, si d’autres de ses romans sortent.

Publicités

2 réflexions sur “Mon Amie Gabrielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s