Les Travaux d’Apollon : L’Oracle Caché

« Zeus ne m’a pas répondu. Il devait être trop occupé à enregistrer mon humiliation pour la poster sur Snapchat. »

couv62604197.jpgAuteur.e : Rick Riordan

Nombres de pages : 544

Année de publication : 2016

Maison d’édition : Albin Michel

Genre : Jeunesse, heroic-fantasy

Langue d’origine : Anglais


Résumé

Quelle cruauté ! Je n’arrive pas à croire que Zeus ait pu punir ainsi son propre fils ! M’éjecter hors de l’Olympe, pourquoi pas, mais me faire atterrir dans une poubelle de New York, sous les traits d’un adolescent boutonneux, c’est trop. Chaque fois que Zeus m’a puni, (deux fois, c’est arrivé seulement deux fois !) j’ai du accomplir une série de travaux pour regagner sa confiance. Avec mes talents innombrables, ça devrait être facile, non ?

Quatrième de couverture

Mon avis

J’avais tellement hâte de lire ce livre que j’ai sauté dessus dès que je l’ai vu. Je l’attendais depuis sa sortie en anglais, et je n’ai pas du tout été déçuæ par l’attente. Comme d’habitude avec les romans de Rick Riordan, c’est bourré d’humour, de mythes revisités et de personnages plus attachant.e.s les un.e.s que les autres.

Je n’ai pas grand chose à dire de plus sur le style d’écriture que dans mon article sur Percy Jackson et Héros de l’Olympe, j’aime toujours autant l’écriture de Rick Riordan, simple et pourtant si addictive.

Le scénario, même s’il ne révolutionne pas le genre, aborde ici des sujets plus sérieux et matures, ce que j’ai vraiment aimé. Ce premier tome est vraiment un prologue, de quoi nous mettre dans l’ambiance et poser les bases pour l’aventure à venir, ainsi que les différents objectifs de chaque personnages. D’ailleurs, il vaudrait mieux avoir lu Percy Jackson et Héros de l’Olympe avant de lire celui-ci, car c’en est clairement la suite.

Par rapport aux personnages, on en revoit beaucoup des deux précédentes sagas, ce que j’ai vraiment apprécié, car je les aime tou.te.s d’amour. Rien que le personnage principal est Apollon, l’un de mes dieux favoris. Je l’ai vraiment adoré tout au long du roman. Sa personnalité peut paraître exaspérante, avec toute la vanité, l’orgueil et l’égo surdimensionné qu’il a, mais c’est tellement exagéré que ça en devient comique. On assiste par ailleurs à son évolution qui, pour un premier tome, est déjà immense. On s’attache de plus en plus à lui au fur et à mesure que le récit avance, car on voit qu’il n’est pas sans faille, malgré tout ce qu’il peut dire, ce qui, personnellement, m’a donné envie de lui faire un gros câlin. On rencontre également Meg, une jeune fille au caractère bien trempé, un peu awkward sur les bords, mais terriblement attachante.

Et bien sur celleux que l’on connait déjà des sagas précédentes : Percy, bien entendu, Will et Nico, mes deux petits chouchous que j’aime à tel point que j’ai hurlé en voyant qu’ils apparaissaient, et bien d’autres. J’ai hâte de lire les prochains tomes, car on va sûrement revoir les autres personnages qui ont été mentionné.e.s, mais ne sont pas apparu.e.s, et j’ai hâte de voir ce qu’iels sont devenu.e.s.


Bref, un très court avis pour un livre que j’ai pourtant aimé de toutes mes tripes, à un tel point que je vais avoir du mal à attendre 2017 pour la suite. Rick Riordan ne me déçoit jamais et c’est bien pour ça qu’il est mon auteur favori, et il nous offre ici une nouvelle saga toujours aussi excellente, bourrée de références, d’humour et de bonnes idées que j’ai hâte de voir développées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s