Avatar : The Last Airbender

 « La vengeance est comme une vipère à deux têtes, alors que tu regardes l’ennemi tomber, tu t’empoisonnes toi-même. »

00000 - Cover.jpgTitre français : Avatar : Le Dernier Maître de l’Air

Année de début : 2005

Genres : Animation, aventure, fantasy

Nationalité : Américain

Nombres d’épisodes : 61 (terminée)

Nombre de saisons : 3

Durée : 24 minutes

Studio : Nickelodeon Animation Studio


Résumé

L’eau. La Terre. Le Feu. L’Air. Ma grand-mère me racontait l’ancien temps, un temps de paix où l’Avatar maintenait l’équilibre entre les Tribus de l’Eau, le Royaume de la Terre, la Nation du Feu et les Nomades de l’Air. Mais tout a basculé lorsque la Nation du Feu a déclaré la guerre. Seul l’Avatar maîtrisait les quatre éléments. Il était le seul à pouvoir arrêter les impitoyables maîtres du feu. Mais, alors que le monde avait besoin de son aide, il disparut. Cent ans ont passé et la Nation du Feu a presque gagné la guerre. Il y a deux ans, mon père et ses hommes ont rejoint les troupes de la Terre pour les aider, en nous laissant, mon frère et moi, veiller sur le reste de la tribu. Certains disent que l’Avatar ne s’est plus jamais réincarné chez les Nomades de l’Air et que le cycle est rompu. Mais je n’ai pas perdu espoir. Je crois encore que l’Avatar finira par revenir et sauver le monde.

(Résumé extrait du générique du premier épisode.)


Mon avis

Avatar : The Last Aibender est sûrement mon dessin animé favori. Je l’ai découvert assez tard, ce que je regrette, j’aurais bien aimé l’avoir connu lorsque j’était petite. Mais à coté, ça m’a permis de mieux comprendre les messages qu’il cherche à faire passer d’être plus âgée. Il est complexe, drôle, touchant et aborde de nombreux thèmes importants.

giphy.gifL’univers de TLAB est vraiment bien maîtrisé et développé. Chacun des lieux est exploité pour servir à l’intrigue, ce que je trouve vraiment génial. La faune et la flore sont aussi au rendez-vous avec des mélanges improbables entre animaux (les chevautruches par exemple). Mais, ce que j’aime par dessus tout dans cet univers, ce sont les maîtrises, elles sont vraiment bien développées et expliquées au fil de l’histoire. On en apprend beaucoup sur chacune d’elles, notamment grâce  l’entrainement d’Aang. Les cultures, les traditions, l’architecture de chaque contrée ont été très bien mises en valeur. Et tout cela forme un univers cohérent, très riche et diversifié.

tumblr_mn2x8hCkw51rivtaho1_400.gifL’intrigue de TLAB est tout ce qu’il y a de plus classique : le héros qui doit sauver le monde avec ses amis. Mais, même si on suit un filon qui nous guide du début à la fin, il est ponctué de « mini-intrigues » qui le renforce encore plus en développant par exemple l’histoire d’un personnage, d’une maîtrise, d’un peuple… Le dessin animé réussit à poser des questions universelles à travers son scénario : l’identité,  l’importance de la vie, la définition fausse du bien et du mal, la responsabilité… bref pleins de thèmes qui amènent à réfléchir et à se poser des questions. Le ton peut varier d’un épisode à un autre entre humour, action, philosophie et tout cela mélangé donne un résultat dosé, sans lourdeur et intelligent. Je pense que ce que j’ai préféré, c’est l’humour. Il y en a quasiment à chaque épisode et je suis morte de rire à chaque fois, même si j’aime aussi beaucoup réfléchir à ce que soulève un épisode.

tumblr_mn2ea27MzF1qh01r8o1_500.gifLe design ne fait pas tout, mais c’est tout de même important. Et je dois dire que ATLAB ne s’est absolument pas loupé dessus. Les personnages sont tous très bien dessinés, dans un style très inspiré manga, et ont tous des caractéristiques propres. Les éléments et les paysages sont tout simplement magnifiques. L’animation est excellente, surtout lorsqu’un personnage utilise sa maîtrise, c’est fluide, beau, bref, c’est superbe à regarder.

f542073062ec0033254fe4622035ed10.gifLes personnages de ATLAB sont extrêmement intéressant.e.s. Chacun.e. a son propre caractère, mais, en plus, iels évoluent au cours de la série. Chacun.e d’entre elleux affronte des doutes, une remise en question, change et prend du relief au fur et  mesure qu’iel est confronté.e à des difficultés, des échecs ou, au contraire, des victoires. Même les personnages secondaires ont un rôle à jouer, iels sont tou.te.s importants et apportent quelque chose en plus. Les relations entre elleux sont également très bien amenées et vraisemblables, que ce soient les histoires d’amitiés ou d’amour. Cela sonne vrai, sincère. Chaque relation a une chose que les autres n’ont pas, aucune n’est pareille à une autre. De plus, chacune évolue également tout au long de la série.

tumblr_lzcxxlzkv61r8tm83o1_500Enfin, et c’est un très très gros point positif, les femmes ne sont absolument pas faibles. On brosse divers portraits de femmes, toutes plus différentes les unes que les autres et fortes à leur manière. Je déteste quand les id femmes sont sous-estimées, dans n’importe quel média, quand elles sont rabaissées alors qu’elles sont égales aux id hommes. Et ATLAB n’a pas du tout ce défaut, ce dont je le félicite. Le dessin animé a su faire évoluer les id filles autant que les id garçons, et certaines sont terriblement plus badass et classes que la majorité d’entre eux (et puis, Toph et Katara quoi, ce sont deux bonnes raisons pour dire que les personnages féminins sont géniaux et surtout pour regarder le dessin animé…).

tumblr_mvm6acNCQ91qez005o4_500.gifLa série est bourrée de références à plusieurs cultures, surtout asiatiques. Les légendes, les traditions, les religions, sont directement empruntées aux cultures japonaise, chinoise, coréenne, indienne… Les maîtrises d’éléments utilisent aussi chacune un art martial particulier. Même l’écriture présente sur les papiers, les murs ou les portes est d’inspiration chinoise. D’ailleurs, d’un coté symbolique et graphique, on peut aussi noter que le Royaume de la Terre correspond aux Chinois et Coréens, la Nation du Feu aux Japonaisla Tribu de l’Eau aux Inuits et Indiens et les Nomades de l’Air aux Tibétains et Népalais. Et toute cette diversité est vraiment rafraîchissante. On mélange plusieurs cultures dans un univers déjà riche, et cela donne du relief, de la profondeur et provoque un certain intérêt. Personnellement, j’ai vraiment adoré me plonger dans l’histoire de chacun des peuples et y découvrir une référence à telle ou telle culture.

On termine ce très long avis par un sujet qui me tient vraiment à cœur, la visibilité. Un truc tout simple, mais qui n’est malheureusement pas présent dans la plupart des œuvres, surtout les dessins animés. Mais qu’est ce que c’est ça, la visibilité ? C’est tout simplement la présence d’un ou plusieurs personnages qui représentent un ou des groupes très souvent laissés pour compte à côté des personnages cis, hétéros, blanc.he.s, valides…).

d7c60f7c-8661-4696-8478-bd695d413426.gifDéjà, j’en ai parlé plus haut, mais ça fait du bien de voir des femmes pas cantonnées au rôle de la demoiselle en détresse niaise et inutile. Ensuite, dans ATLAB, il n’y a aucun personnage blanc comme le montre le rapprochement des différents peuples avec des pays déjà existants. Il n’y a que des personnages de couleur. Il y a également quelques personnages ayant un handicap : Toph, un autre personnage principal à partir du Book 2, est aveugle mais n’est jamais ramenée à son handicap, elle en plaisante très souvent même. Un personnage tertiaire est en fauteuil roulant aussi. Par contre, on n’a aucun personnage LGBTQIA+ (ou du moins je ne me rappelle pas en avoir vu…) mais bon, tout ne peut pas être parfait.


giphy (1).gif

En conclusion, Avatar : The Last Airbender est un dessin animé que je vous recommande absolument tellement il est bien. On peut le voir à n’importe quel âge. Je suis actuellement en train de regarder le spin-off, Avatar : The Legend of Korra, qui se passe de nombreuses années après ATLAB et je vous dirai surement ce que j’en ai pensé dans un autre article.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s